Conférences sur la "Shoah par balles" par Pierre-Philippe Preux

le .

Shoah par ballesLundi 28 février et mardi 1er mars, Pierre-Philippe Preux a donné plusieurs conférences sur la "Shoah par balles" pour les élèves de terminale.
En HGF (histoire-géographie française), son intervention vise à expliquer la démarche de travail d'un historien qui confronte toutes les sources écrites (différentes archives et documents iconographiques) et orales (témoins directs) pour comprendre l'extermination en ex-URSS des juifs, des roms et des handicapés de 1941 à 1944.
En HGGSP (histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques), la réflexion a porté principalement sur la place du témoin dans la Shoah dans la construction de la mémoire. Une réflexion poignante qui interroge nos élèves sur les processus génocidaires dans l'histoire.

Le LFM célèbre la 4e édition de la Semaine des égalités

le .

Semaine egalites 2022Du 7 au 11 mars 2022 se déroulera la 4e édition de la Semaine des égalités, un projet porté par Laurence Altet, Marion Cassabalian, Audrey Chevalier, Beatriz Espinosa, Thomas Guyon et François Pérocheau, professeur.e.s des écoles.

Tout au long de la semaine, les élèves de l'école élémentaire et du collège seront sensibilisé.e.s au respect de la diversité au travers de différentes activités sur les thématiques suivantes :

- l’égalité des genres
- les migrations d’hier et aujourd’hui
- les droits de l’homme et de l’enfant
- la lutte contre le harcèlement
- la lutte contre les discriminations

Rendez-vous sur le site de la Semaine des égalités pour en savoir plus sur les ONG et associations qui interviendront tout au long de la semaine et pour découvrir les travaux d'élèves.

Reconstitution d'un procès des assises par la classe de 2nde7

le .

a53763cb d984 4f8e 8cb4 20a92f1c6823Le mercredi 22 décembre 2021, la classe de 2nde 7 a reconstitué un procès d'assises au théâtre du LFM.
Aux assises de Ceni, le procès d’un bijoutier ayant tué un de ces agresseurs. Ian Topa, 67 ans, a été reconnu coupable en appel “d’homicide volontaires ayant entraîné la mort” de Jérôme Poirier en 2013.
Article rédigé par Pablo, Gaspard et Lucas à partir de l'article publié le 06/01/2012 dans Le Monde :

Trois personnes, trois silhouettes. Celle de Ian Topa, agenouillé en train de viser les braqueurs. Celles des deux braqueurs s’enfuyant en scooter avec une grande quantité d’argent et de bijoux. En repensant à cette scène nous essayons de comprendre quelle était l’intention du bijoutier le 11 septembre 2013.
Ce matin-là, Ian Topa ouvre sa bijouterie et désactive l’alarme sans se soucier de quoi que ce soit. Il sait pourtant que les vols à mains armées étaient de plus en plus fréquents dans la région, c’est pour cela qu’il s'était équipé quelques mois plus tôt de trois armes : un pistolet 7.65, un pistolet Gomme Cogne et un fusil à pompe. À 8h45, il entend la porte d'entrée voler en éclat sous les coups de pied d'un homme. Il comprend tout de suite que ce ne sont pas des clients. Il est alors frappé, agressé violemment et est forcé à ouvrir le coffre fort sous la menace d'une arme. Cela se passe très rapidement. Les agresseurs s'enfuient en scooter avec le butin. À ce moment-là, Ian Topa, animé d’un désir de vengeance, avait le choix entre un pistolet de gomme cogne et un pistolet 7.65. Il choisit l’arme létale, sort de la boutique et s’agenouille. Il prend son temps avant de tirer à 3 reprises. Jérôme Poirier, le passager du scooter est touché d’une balle qui le laisse pour mort. Jérôme Poirier vient d'une famille sans histoire. Il a 4 frères et sœurs dont des sœurs aînées très unies. Sa famille lui a tout donné pour réussir et être heureux, mais lui, a décidé de ne pas suivre ce chemin. Influençable, il est rebelle. Âgé de 19 ans, il a eu une scolarité agitée malgré le fait que son père l'ait inscrit à une formation de paysagiste. Les éducateurs sont désespérés face à son cas. Son casier judiciaire est déjà bien rempli : 14 condamnations pour dégradations, une peine de 18 mois de prison ferme, ce qui est rare pour un mineur. Consommateur de drogue et de cannabis, il avait fumé le matin même du braquage.

Cérémonie de lever du drapeau français au siège des institutions européennes en Espagne

le .

À l'occasion de la présidence de la France au Conseil de l'Union Européenne, les institutions européennes en Espagne ont organisé une cérémonie de lever du drapeau français au siège situé à Madrid (Paseo de la Castellana, 46).

Cet événement a réuni María Lledó, secrétaire générale de l’Union européenne, Jean-Michel Casa, ambassadeur de France en Espagne, Robert Krmelj, ambassadeur de Slovénie en Espagne, María Ángeles Benítez Salas, directrice de la représentation de la Commission européenne en Espagne, et María Andrés, directrice du bureau du Parlement européen en Espagne.

Le Lycée Français de Madrid y a été invité avec quelques uns de ses élèves musiciens, accompagnés par des instrumentistes de l'OJEM pour interpréter l'hymne européen (cf. vidéo ci-contre).

Voir l'article publié sur le site de l'Ambassade de France en Espagne

Le LFM participe à la commémoration de l’Armistice du 11 novembre

le .

[Article tiré du site internet de l'Ambassade de France en Espagne]

P1230757La cérémonie commémorative du 103ème anniversaire de l’Armistice du 11 novembre 1918, marquant la fin des combats en Europe de la Première Guerre mondiale, s’est déroulée le jeudi 11 novembre 2021 au consulat général de France à Madrid.

La cérémonie était présidée par M. Jean-Michel Casa, ambassadeur de France en Espagne, accompagné de M. Stéphane Vojetta, député de la 5ème circonscription des français établis hors de France, et de M. François Ralle, président du conseil consulaire. Mme Marie-Christine Lang, consule générale de France à Madrid, et le colonel Ronan de Cadoudal, attaché de défense, participaient également à l’évènement.

Cette cérémonie a été organisée par la mission de défense de l’ambassade de France en Espagne et par l’Union française des anciens combattants résidant en Espagne (UFACRE). Elle a eu lieu en présence des représentations des Ordres nationaux de la Légion d’honneur et du Mérite, du Président de l’Union nationale des officiers de réserve (UNOR), du Délégué général du Souvenir Français en Espagne, des autorités militaires et civiles, ainsi que de représentants de délégations diplomatiques d’autres pays belligérants.

« Tous les Européens sont aujourd’hui confrontés aux mêmes menaces », a tenu à rappeler M. Jean-Michel Casa lors son discours : « la compétition se fait de plus en plus en forte sur la scène internationale. Si nous voulons compter dans le monde de demain, nous devons agir à l’échelle de l’Europe, pour une authentique Défense européenne : ce sera la première priorité de la présidence française tournante de l’Union européenne, au 1er janvier prochain ».

FaLang translation system by Faboba

LFM Radio

LFM Radio
Logo LFM RADIO
LFM Radio