[8 mars] Témoignages de 20 femmes inspirantes

el .

IMG 6623En collaboration avec la CCI, Chambre de Commerce et d'Industrie franco espagnole, le LFM a célébré la Journée internationale des Droits de la femme autour du thème "Des femmes inspirantes" : 20 femmes aux carrières très diverses et ambitieuses sont venues présenter aux élèves de 4 classes de 4ème et de 2 classes de 2nde leurs parcours.

Après le visionnage de 3 courtes vidéos qui soulevaient des questions sur l'égalité des genres dans le monde du travail, les élèves se sont répartis en groupes d'une dizaine autour d'une table et ont pu écouter le témoignage de 3 de ces femmes inspirantes. Retrouvez quelques réactions suite à ces rencontres : "Il faut faire beaucoup d'efforts pour réussir et il faut beaucoup de passion"; "Elles m'ont donné des conseils très importants"; "Si tu aimes ton métier et que tu travailles dur, tu peux arriver très loin"; "Elles m'ont beaucoup inspiré pour mon Parcours Avenir"; "Ça me pousse à donner le meilleur de moi-même !"

Nous remercions les intervenantes pour leur temps et la qualité de leurs témoignages, ainsi que Mme Bieger, Présidente de la Chambre de Commerce, et son équipe, pour la co-organisation de ce projet.

[PROJET JUSTICE] Affaire Théo Ptimiste

el .

Au théâtre du Lycée Français de Madrid, vendredi 2 juin, sous la direction de Mme Acchiardo et de Mme. Frot, la classe de 2nde 8 a reconstitué un procès de Cour d’Assises : celui de Théo Ptimiste, étudiant en médecine, accusé d’avoir contribué au meurtre de docteur Hervé Tuste, ayant volé à la pharmacie de son hôpital les médicaments que Clara Vissante a utilisé pour son dessein funeste. Son brillant avenir va-t-il être stoppé net par l’aveuglement de sa passion amoureuse, lui qui pourtant, n’a pas tué ?

Misère des réseaux sociaux ! Ce crime a pour racine la futilité, la superficialité qui provoquent la surenchère sur les réseaux sociaux.” Avocat Général

Qui aurait cru que TokTok, le nouveau réseau tendance adoré des nouvelles générations, causerait un drame d’une telle ampleur ? Peut-être même pas Théo Ptimiste, 26 ans, qui s’est retrouvé le 2 juin 2023 à la Cour d’Assises de Saint-Étienne accusé du procès criminel.

La “star” de cette histoire est Clara Vissante, un modèle pour certains, un coup de cœur pour d’autres… Cependant, cette jeune influenceuse de 21 ans, en quête de popularité, va commettre la pire erreur de sa vie. Elle a décidé de booster son nombre de followers en changeant d'apparence, trouvant que son corps actuel n’est pas assez séduisant. C’est alors qu’elle décide de prendre un rendez-vous pour le 15 septembre 2022 chez un chirurgien esthétique, le Dr. Hervé Tuste alias la victime, pour y faire une augmentation du postérieur. Sauf que, ce docteur ayant 85 ans ainsi qu’une vue qui laisse à désirer, cette opération finit par être un fiasco.

 Des douleurs horribles au fessier et un désir de vengeance ardent, elle décide d’éliminer celui qui a rendu ses fesses disproportionnées.

C’est alors que Théo Ptimiste, un jeune interne en médecine de 26 ans, entre dans l’histoire. Amoureux de Clara depuis le collège, il est un de ses fans transis, suivant ses faits et gestes à travers les réseaux sociaux. Il a donc été l’un des premiers à réagir en voyant la story de Clara déclarant sa haine contre le chirurgien - “la vengeance t’apaisera !” avait-il commenté -, en lui proposant de se rencontrer sous prétexte de pouvoir lui être utile. La jeune toktokeuse, profita donc du statut de Théo pour mener à bien son plan. Il lui fournit un médicament à base de morphine et elle parvient à empoisonner notre pauvre victime lors de leur dernière rencontre. Une dose de Popotol mortelle dans son café a suffi pour achever l’octogénaire.

[PROJET JUSTICE] Affaire Josianne Paire : stupeur et émotion !

el .

Projet justice 1Au théâtre du Lycée Français de Madrid, vendredi 13 janvier, Mme Acchiardo et sa classe de 2nde 8 ont reconstitué un procès de Cour d’Assises : celui de Josianne Paire qui a étouffé dans son sommeil sa propre mère Suzanne Duclos. Une affaire passionnante et émouvante. Découvrez notre compte rendu et les images du procès.

Meurtre ou acte d’amour ?

Une histoire, trois points de vue. Celui de Christine, aide soignante et amie de l’accusée. Celui des deux sœurs de Suzanne Duclos. Celui de la propre accusée, Josianne Paire. Trois points de vue différents auxquels on repense pour essayer de comprendre comment est morte Suzanne dans son propre domicile le soir même de la fête des mères, tuée par sa propre fille.

Nous sommes le 30 mai 2019, comme chaque matin une aide-soignante se rend au domicile de Suzanne Duclos. Ce matin- là, le portail est fermé. La fille de Mme Duclos, Josiane Paire, vient d'ouvrir. Arrivées dans la chambre de Mme Duclos, les deux femmes retrouvent Mme Duclos décédée, apparemment morte dans son sommeil.
Le matin même, un médecin signe le permis d’inhumer le corps de Mme Duclos malgré la cyanose sur son visage. Rappelons que la cyanose correspond à la coloration bleutée que prend la peau en cas de manque d'oxygène dans le sang. Cela laisse supposer que Suzanne aurait été étouffée. Josianne envoie tout de suite après un formulaire d’allocation décès.

Six mois plus tard…
Josianne, qui ne retient plus le secret, avoue son meurtre à une amie aide-soignante qui elle-même ne peut garder le secret et le confie à son tour à son mari.
Lui aussi en parle à un de ses supérieurs qui adresse une lettre au tribunal.
Une enquête est ouverte pour savoir comment s'est déroulé cet acte terrible.
Que s'est-il donc passé ?

Acte d’amour envers sa mère ou bien acte abominable d'une meurtrière ?

Le déroulé du procès :

Don des anciens élèves pour le lancement de la Maison des Lycéens

el .

MDL AnciensElevesÀ l’occasion de l’actualisation des statuts de l’association de la Maison des Lycéens (MDL) et de la création du nouveau bureau composé par les personnes suivantes :

· Présidente : Marie-Line Benourdja
· Vice-président : Nicolas Brégier
· Secrétaire : Elise Doux
· Trésorière : Suzanne Cuel

les élèves du CVL ont reçu un don de 700 € de la part des anciens élèves de la promotion 1992 représentés par David de la Rica et Philippe Rompillon.

La Maison des lycéens (MDL) est un outil au service des lycéens. Elle aide au développement de la vie culturelle au lycée et donne aux élèves l'occasion de s'engager dans des projets, de faire l'apprentissage de leur autonomie et de prendre des responsabilités importantes. Elle rassemble les élèves souhaitant s'engager dans des actions citoyennes et prendre des responsabilités au sein de l'établissement dans les domaines culturel, artistique, sportif et humanitaire. Ainsi, elle appuiera les nombreux projets menés au LFM : fleurs solidaires, yearbook, Carrera de la Mujer, chocolat solidaire, concert solidaire...

Merci aux anciens élèves pour leur soutien !

Le LFM célèbre la Journée internationale des personnes handicapées

el .

idpd logo fr vertLe vendredi 2 décembre dernier, les classes de l’école élémentaire du LFM ont célébré la « journée internationale des personnes handicapées » qui se tient le 3 décembre de chaque année.
La célébration de cette journée avait pour objectif de promouvoir la compréhension des questions de handicap, de rencontrer des personnes touchées de près ou de loin par le handicap et de mettre les élèves en situation de handicap à travers des jeux sportifs.
09Ainsi, les classes ont pu rencontrer ou questionner des personnes en situation de handicap, des responsables d’association, des thérapeutes ou des aidants.
Des échanges riches en ont découlé.
Les élèves ont aussi participé à des ateliers sportifs simulant divers handicaps.
Nul doute que cette première édition célébrée au LFM sera le début d’une grande aventure portant l’inclusion au centre de l’attention de notre communauté éducative.

📷 Photos de cette journée ci-dessous :

FaLang translation system by Faboba

LFM Radio

LFM Radio
Logo LFM RADIO
LFM Radio