Официален блог на WebEKM EKM очаквайте сайта онлайн скоро.

Download Free Templates http://bigtheme.net/ free full Wordpress, Joomla, Mgento - premium themes.

Un jardin potager scientifique

el .

experience racines et feuilles GSLe jardin pédagogique des cycles 1 et 2 a centré son activité pendant le deuxième trimestre sur la recherche scientifique avec des des expériences et des découvertes différentes en fonction du niveau des élèves.

Les élèves de petite section ont étudié les différentes parties d’une plante et ont découvert qu’en fonction des légumes et des fruits, certaines parties étaient comestibles : les racines des carottes et des radis, les feuilles des laitues, les fruits du fraisier et les graines des petits pois et des tournesols...

Les élèves de moyenne section ont observé qu’il existait différentes formes de racines et ont appris à reconnaître les parties d’une fleur. Ils ont été surpris par le fait que certaines fleurs soient comestibles comme les soucis et les capucines, et encore plus en découvrant que les fleurs se transformaient en fruits. Les enfants sont arrivés tout seuls à cette conclusion en observant un fraisier !

Les élèves de grande section ont étudié à travers les sens les différences entre trois types de terre : le sable, la terre du jardin et le compost.

Ils ont conclu que la terre du jardin, comme la terre de la forêt, était un mélange de sable provenant des roches présentes sous la terre et de compost fabriqué par les vers de terre à partir des feuilles qui tombent des plantes. Ils ont réalisé une expérience pour déterminer dans quelle terre poussaient mieux les plantes : ils ont planté une laitue dans un pot avec du sable, une autre dans un pot avec du compost et une autre dans un pot avec de la terre du jardin. Les enfants ont pu observer que la laitue qui avait le mieux poussé était celle du pot avec la terre du jardin car c’est un mélange équilibré : dans le sable il n’y a pas assez de nourriture et dans le compost, il y en a trop. Ils ont également préparé des expériences pour comprendre le rôle des racines et des feuilles en trempant les racines d’une laitue dans une eau colorée. Quelques jours plus tard, ils ont pu observer que les feuilles se coloraient et conclure que les racines absorbaient non seulement l’eau mais aussi le colorant (comme la nourriture dissoute dans l’eau de la terre) et qu’elles envoyaient le tout jusqu’aux feuilles, à travers les nervures, pour qu’elles se nourrissent et puissent pousser.

Les élèves de CP ont étudié les conditions nécessaires à la germination des graines. Après une formulation de leurs hypothèses à ce sujet, ils ont reálisé plusieurs expériences pour les vérifier et conclure que les graines n’avient pas besoin de lumière pour germer mais que si la plante restait dans le noir, elle poussait très fragilement et restait jaune au lieu de devenir verte. Par ailleurs, ils ont vérifié que l’eau et la température jouaient un rôle essentiel : les graines poussaient plus vite au chaud et avec un arrosage fréquent. Une fois l’étude sur les graines terminée, la plantation de pommes de terre, l'un des légumes préférés des enfants, a été un bon prétexte pour étudier le caractère particulier de cette racine. En effet, ce n’est pas exactement une racine, c’est ce qu’on appelle un tubercule : un organe de réserve possédant des bourgeons, « les yeux de la pomme de terre », qui deviennent des tiges et des racines pour donner naissance à une nouvelle plante. Pour observer ce fait, les enfants ont immergé la moitié d’une pomme de terre dans l’eau et ont observé l’évolution des yeux qui ont bientôt commencé à germer.

Les élèves de CE1 se sont quant à eux intéressé au compost et se sont demandé qui étaient les responsables de la transformation des déchets végétaux en engrais naturel. Ils connaissaient bien les vers de terre, mais grâce à une observation à la loupe d’échantillons de compost et à une vidéo montrant les micro-organismes qui habitent le sol, ils ont découvert qu’il existait tout un monde de « décomposeurs » qui, dans un vrai travail à la chaîne avec les vers de terre, réussissaient à fermer le cycle de la matière qui n’a pas lieu exclusivement dans le tas de compost de l’école, mais aussi dans tous les sols de la nature. Ensuite, ils ont continué leur étude sur les différentes stratégies de multiplication des plantes. Au premier trimestre, ils avaient déjà vu la différence entre les graines et les bulbes. Au mois de février, ils ont réalisé une expérience de bouturage de romarin et au mois de mars une observation des différentes parties d’une racine pour la comparer à un tubercule (la pomme de terre), encore une nouvelle stratégie de reproduction. Finalement, ils ont entrepris des expériences sur les tiges et les feuilles. Ils ont vérifié que la tige était responsable du transport de l’eau et de la nourriture entre les différentes parties de la plante grâce aux vaisseaux qu’elle contient, en coupant une tige de céleri trempée dans une eau colorée. Afin de démontrer que les feuilles respiraient, ils ont recouvert un plant de salade avec un sac plastique et enfin, pour vérifier que c’était la lumière qui donnait aux feuilles leur couleur verte, ils ont fabriqué une enveloppe pour mettre une feuille dans le noir.

En résumé, en plus des plantations et des travaux d’entretien qui ont permis aux élèves de profiter du jardin, au deuxième trimestre, cet espace s'est transformé en un vrai laboratoire vivant !

Onlain bookmaker bet365.com - the best bokie

FaLang translation system by Faboba
Usamos cookies propias y de terceros para realizar análisis de navegación de usuarios. Si continua navegando, consideramos que acepta su uso
Más información De acuerdo
LFM Radio
Logo LFM RADIO